Exposition franco-allemande « Vivre en temps de guerre 1914-1918 »

Le Landesarchiv Bade-Wurtemberg et les Archives Départementales du Haut-Rhin présentent, à partir de mars 2014, une  exposition itinérante commune pour rappeler ce que fut la première guerre mondiale. C’est la première fois qu’une exposition bilingue transfrontalière donne une vision globale de ce qui s’est passé entre 1914 et 1918 dans la région du Rhin supérieur, à la fois lieu de combats et front intérieur. Ce n’est pas la traditionnelle histoire militaire qui est au coeur de cette présentation mais les souffrances de toute la population, des soldats et des civils, des prisonniers, des blessés et des mourants, des femmes et des enfants. Tous étaient des acteurs et/ou des victimes de la guerre. 32 biographies permettent de comprendre comment le conflit toucha et empoisonna tous les secteurs du quotidien en pays de Bade et en Alsace. Derrière le masque de la guerre, ces visages et ces destins d’hommes et de femmes nous appellent à la paix. L’exposition sera inaugurée à Colmar et Karlsruhe, avant d’être présentée dans de nombreux autres lieux en France et en Allemagne. Cette exposition itinérante richement illustrée sera complétée, dans chacune de ses stations, par d’autres documents d’intérêt local.

« Blogaward » de.hypotheses.org : quel sera votre choix ?

A l’occasion du deuxième „Blogaward“ organisé par la version allemande de la plateforme hypotheses.org, présentation des carnets (allemands) relatifs à des projets de recherche, d’édition, ou de diffusion de sources. La version allemande du présent carnet, http://archives.hypotheses.org, y trouve naturellement place. Mais c’est aussi l’occasion de découvrir d’autres publications très intéressantes.

Plus d’information (en allemand) : http://redaktionsblog.hypotheses.org/2033?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter.

Réseau des Sociétés d’Histoire du Rhin supérieur : diffusion de la lettre d’information 01/2014

Nous relayons volontiers, comme à l’accoutumée, la « newsletter » du Réseau des Sociétés d’Histoire du Rhin Supérieur (01/2014, février 2014).

Cette année encore, le Comité trinational va s’efforcer de tisser les liens entre les Sociétés d’Histoire de Bade, d’Alsace, du nord-ouest de la Suisse et du Palatinat. Elles ont cette année une responsabilité toute particulière. Pendant longtemps, la Grande Guerre du 20ème siècle a été analysée de façons diverses d’un pays à l’autre. La culture de la commémoration a aujourd’hui encore des formes très variées. Cent ans après le déclenchement de la guerre, les publications et manifestations des Sociétés d’Histoire peuvent contribuer à une perception commune de l’histoire, indépendamment des particularismes nationaux.

Rétrospective du colloque transfrontalier des Sociétés d’Histoire 2013 à Strasbourg

Tous les deux ans, le réseau des Sociétés d’Histoire organise un colloque transfrontalier en français et en allemand. Des conférences et communications abordent les nouveaux éléments de la recherche sur l’histoire du Rhin supérieur et les discussions nourrissent échanges et relations. Organisé par la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace, le second colloque s’est déroulé le 26 octobre 2013 à la Maison de la Région à Strasbourg. Les deux membres français du comité trinational, Gabrielle Claerr-Stamm, Présidente de la Fédération, et Gabriel Braeuner, coordinateur du colloque, ont accueilli près de 80 représentants des Sociétés d’Histoire françaises, allemandes et suisses. Un résumé du colloque se trouve sur le site Internet : http://www.alsace-histoire.org/fr/actualites/actualites9.html.

Assemblée plénière du réseau le 11 octobre 2014

Les Sociétés d’Histoire du Rhin supérieur se réunissent tous les deux ans en assemblée plénière. Le Comité trinational a fixé la date de la seconde assemblée plénière au samedi 11 octobre 2014. La date du 20 septembre initialement prévue est annulée. Le musée des Trois Pays de Lörrach, qui présentera à ce moment une exposition transfrontalière sur la Première Guerre mondiale dans le Rhin supérieur, coordonne cette assemblée. L’ordre du jour sera publié dans la newsletter de début juin. Si vous avez des suggestions de communications pour cette journée, merci de les faire parvenir Bureau central du réseau des Sociétés d’Histoire au musée des Trois Pays Lörrach ou au délégué national du Comité trinational : http://www.dreilaendermuseum.eu/de/Netzwerke-Geschichtsverine/Comitee-trinational.

Colloque international de Saverne

Du 5 au 7 février 2014, un colloque de 3 jours se tient au Château des Rohan à Saverne. Des conférenciers internationaux aborderont en détail l’affaire de Saverne (novembre 1913) qui a remis en cause les relations entre l’Empire allemand et l’Alsace. Plus d’informations : http://www.alsace-histoire.org.

Colloque « L’Eglise et la politique dans le Rhin supérieur au XVIe siècle »

La Société d’Histoire du Palatinat organise une manifestation publique du 2 au 5 avril 2014 en coopération avec l’Université de Tübingen et l’Institut de théologie évangélique sur le campus universitaire de Landau/Pfalz. Les conférences de plus de 30 experts aborderont le thème de la Réforme et du pouvoir politique dans le sud-ouest du Saint Empire romain germanique, dans la région entre le Lac de Constance et Mayence, du Wurtemberg à la Lorraine. Elles illustreront les évolutions diverses des villes d’Empire et celles des territoires ruraux laïcs et ecclésiastiques. Une excursion d’une demi-journée est prévue à Wissembourg en Alsace et à Bad Bergzabern.

Inscriptions auprès de la Société – Fax: 06232/132540. Informations :

http://www.hist-verein-pfalz.de/downloads/HV-Tagung-2014.pdf

Exposition itinérante « Vivre en Temps du Guerre»

L’exposition itinérante des services d’archives de Karlsruhe et du département du Haut-Rhin soutenue par le programme INTERREG aborde le thème de la Première Guerre mondiale en Bade et en Alsace. L’exposition s’articule autour de huit chapitres. En plus d’informations générales, elle présente 32 biographies qui illustrent les conséquences de la guerre sur le quotidien des habitants du Rhin supérieur. La version allemande de l’exposition est à voir entre le 29 mars et le 10 août 2014 au Generallandesarchiv Karlsruhe. Elle se déplace ensuite en Bade. Le catalogue en allemand a pour titre Menschen im Krieg 1914-1918 am Oberrhein (Kohlhammer Verlag 2014, 316 S., ISBN 978-3-17-025873-0). La version française de l’exposition est à voir en avril et mai 2014 au Conseil général de Colmar puis en divers lieux d’Alsace. Le catalogue a pour titre Vivre en temps de guerre des deux côtés du Rhin 1914-1918 (Colmar 2014, 316 p., ISBN 2-86068-065-9).

Des pages Internet seront prochainement consultables :

www.vivre-en-temps-de-guerre-1914-1918.fr

Films sur la 1ère Guerre mondiale

„Der Erste Weltkrieg im Südwesten“ est le titre du film de 90 minutes qui sera diffusé pour la première fois le dimanche 6 avril 2014 à 20h15 sur SWR Fernsehn. Il est composé autour des témoignages de 4 familles du Rhin supérieur qui racontent les évènements, leurs expériences et émotions dans leur courrier et journaux personnels. Informations dans quelques semaines sur:

http://www.swr.de/

La télévision suisse SRF restitue les événements de l’été 1914 en Suisse dans un documentaire détaillé. Extraits et informations sur :

http://www.srf.ch/sendungen/schweiz-aktuell/anno-1914

Nouvelles publication sur l’Alsace au temps du Reichsland

Gabriel Braeuner a publié en novembre 2013 un gros ouvrage de 224 pages L’Alsace au temps du Reichsland (ISBN-10: 2884192786, ISBN-13: 978-2884192781). Il s’agit d’un panorama très détaillé sur la période de 1871 à 1918 en Alsace. Informations

supplémentaires sur : http://www.histoires-alsace.com/lalsace-au-temps-du-reichsland-un-age-dor-culturel-parution/.

Lancement en Allemagne du projet « Unlocking Sources – The First World War online & Europeana »

En ouverture de cette année de commémorations, s’est tenue les 30 et 31 janvier 2014 à Berlin (Staatsbibliothek – Preußischer Kulturbesitz) la manifestation „Unlocking Sources – The First World War Online & Europeana“ (www.unlocking-sources.eu/) :

1. Au cours de ces deux jours de conférences internationales, représentants et représentantes du monde scientifique et culturel ont discuté avec l’assistance de la diffusion et de la transmission de l’histoire sur Internet. Il a surtout été question des fonds numérisés qui sont accessibles en Europe, et de la façon dont ces sources peuvent être utilisées, par exemple dans la recherche ou l’enseignement de l’histoire.

2. Les particuliers ont été invités, à l’occasion de 2 journées de collecte („Collection Days“) à partager leurs souvenirs et archives familiales datant de la Première guerre mondiale ou la concernant. Ces documents numérisés seront versés sur le portail Europeana 1914-1918.

3. En parallèle, la Staatsbibliothek a proposé du 30 janvier au 8 février 2014 l’exposition „Unlocking Sources 1914-1918 – The Making Of“. Elle y montrait des documents issus de ses collections datant de la Première guerre mondiale, mais aussi leur valorisation et exploitation croisée par l’intermédiaire des offres en ligne.

4. Trois nouvelles offres en ligne concernant la Première guerre mondiale, réalisées dans le cadre de projets soutenus par l’Union européenne, ont été dévoilées : un site européen de eLearning, une exposition virtuelle, et l’une des bases de données les plus importantes au monde de sources numérisées sur la Première guerre mondiale.

Pour plus d’information, en allemand : Unlocking Sources – The First World War online & Europeana.

Un nouveau blog : « Mittelalter am Oberrhein » [Moyen Âge dans le Rhin supérieur]

Nous saluons l’apparition dans la « blogosphère » du Rhin supérieur du blog « Mittelalter am Oberrhein » [Moyen Âge dans le Rhin supérieur] publié par la chaire d’histoire médiévale I et la section d’histoire régionale de l’Université de Fribourg-en-Brisgau – l’un des partenaires de notre projet !

Nous nous réjouissons de cette collaboration !

Fraîchement restauré et numérisé, le fonds de la Préfecture impériale de Haguenau vient de regagner son magasin de conservation aux Archives départementales du Bas-Rhin

Fraîchement restauré et numérisé par les ateliers Quillet, le fonds de la Préfecture impériale de Haguenau vient de regagner son magasin de conservation aux Archives départementales du Bas-Rhin à Strasbourg. Avec le soutien financier de l’Union européenne (un peu plus de 23 000 €) et celui de la Direction régionale des Affaires culturelles d’Alsace (4 000 €), 76 liasses auront finalement été restaurées en 2013, et près de 18 700 images (issues de 70 cotes), livrées.

Vues en cours de validation

Ces vues seront dans la mesure du possible mises à disposition l’an prochain sur le nouveau site internet des Archives départementales du Bas-Rhin ; l’accès bilingue aux images sera par la suite assuré sur le portail « Archivum Rhenanum ».

 

Illustrations :
– le fonds rentré en magasin de conservation, fraîchement dépoussiéré, restauré et reconditionné
– les images en cours de vérification
– le nouveau site Internet des Archives départementales du Bas-Rhin
– le travail en cours sur l’accès bilingue

Atelier de recherche franco-allemand « Junge Mediävistik » sur la « Lotharingie »

Les 13 et 14 décembre 2013 se tient à l’université de Fribourg (département d’Histoire, section Histoire régionale) le deuxième atelier de recherche franco-allemand « Junge Mediävistik » – Haut Moyen-Âge II, sur le thème de la „Lotharingie“ (voyez le programme PDF). Cette manifestation, organisée par Mme le docteur Jessika Nowak et issue d’un exercice universitaire, a pour but d’intensifier, en la concentrant sur un même objet d’étude, la communication entre jeunes historien(ne)s français(es) et allemand(e)s.

Europeana 1914-1918

En vue des commémorations du centenaire du début de la Première Guerre mondiale, la bibliothèque numérique européenne « Europeana » a lancé en 2010, avec la Bibliothèque nationale allemande et l’Université d’Oxford, un grand projet de numérisation de documents sur la Première Guerre mondiale.

Les Archives départementales du Bas-Rhin et du Haut-Rhin (ainsi que la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg) ont pris part du 9 au 16 novembre 2013 à la « Grande Collecte », une manifestation nationale associant Archives et bibliothèques à ce projet européen.

A Strasbourg et à Colmar, près de 200 personnes ont apporté et présenté de nombreuses photographies, lettres, cartes postales et souvenirs issus d’archives familiales ou autres objets de la Première Guerre mondiale. Ils enrichiront de milliers d’images les Archives en ligne… ce qui pour le moment demande beaucoup de travail aux centres d’archives du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ! Après leur numérisation, les documents seront restitués à leurs propriétaires et les images rendues accessibles au grand public sur Internet.

Ces journées sont, particulièrement en Alsace, d’un grand intérêt d’un point de vue transfrontalier, puisque pendant la Première Guerre mondiale l’Alsace appartenait à l’Empire allemand et que beaucoup d’Alsaciens ont combattu dans l’armée impériale.

Vous trouverez ci-dessous les premiers résultats de cette collecte à Strasbourg :

« Cinq photographies de Georges Lautemann (1895-1969), sous-officier au M.W. Batl. III (armée allemande) » – http://www.europeana1914-1918.eu/fr/contributions/9312
« Deux photographies de Jean-Pierre Brisbois, mort au combat le 12 octobre 1918 (armée allemande) » – http://www.europeana1914-1918.eu/fr/contributions/9312
« Cartes envoyées par Wilhelm Keller (1873-1920) à son épouse Salomé Eberhardt (1874-1955) » – http://www.europeana1914-1918.eu/fr/contributions/10231
« Premier album de Nicolas Hiessler (1884-1952), infirmier en Flandre et en Artois (armée allemande) » – http://www.europeana1914-1918.eu/fr/contributions/10130
« Second album de Nicolas Hiessler (1884-1952), infirmier en Flandre et en Artois (armée allemande) » – http://www.europeana1914-1918.eu/fr/contributions/10135

Un geste de l’Etat pour « Archivum Rhenanum »

En cette fin d’année 2013, le ministère de la Culture et de la communication français, par l’intermédiaire de la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) Alsace, soutient la restauration et la numérisation du fonds de la Préfecture impériale de Haguenau par l’octroi d’une subvention complémentaire de 4 000 €.

A ce titre, ainsi que pour son intérêt manifesté pour le projet, nous nous réjouissons de pouvoir l’inscrire au nombre des partenaires d’Archivum Rhenanum.

Colloque « Frontières, espaces et identités dans le Rhin supérieur et ses régions voisines de l’Antiquité au Haut Moyen Âge »

Tagung LandesgeschichteCe colloque examinera, au fil d’un programme riche et serré d’interventions interdisciplinaires essentiellement prononcées par des archéologues et des historiens, les concepts actuels d’espace sous l’angle de leur importance analytique dans la définition géographique d’un Rhin supérieur. Comment se sont constitués les espaces géographiques, politiques et culturels, et comment ont-ils été structurés par leurs acteurs ? Le colloque étudiera cette question dans une approche largement interdisciplinaire, délibérément axée sur les modèles spatiaux théoriques, et déroulée de manière diachronique de l’Antiquité au Haut Moyen Âge. Il s’intéressera également à l’influence souvent surestimée des tentatives politiques d’aménagement du territoire, de même qu’il évoquera l’incidence du commerce et de la perception des distances sur la structuration de l’espace. Il devrait déboucher sur l’élaboration d’un tableau regroupant divers concepts d’espace qui se chevauchent sur le plan temporel et géographique, et révélant des interdépendances et des modes de communication jusqu’alors insoupçonnés. L’« espace » en tant que tel sera alors par principe envisagé sous l’aspect d’une catégorie épistémologique variable. L’analyse des relations spatiales mettra ainsi en évidence d’étonnantes continuités, mais aussi le changement de « régime » lié au changement de représentation des espaces où pouvait agir le pouvoir politique. Ce colloque vise à développer de nouvelles perspectives méthodologiques, et à les appliquer par la suite à un projet de recherche interdisciplinaire.

Du 13 au 16 novembre 2013, maison zur Lieben Hand, Löwenstraße 16, Fribourg-en-Brisgau.

Retrouvez ici le programme complet.

Vie et oeuvre de Heinrich Schickhardt

SchickhardtSur ordre du duc de Wurtemberg, Heinrich Schickhardt a conçu une ville entièrement nouvelle, là où  ne se trouvait auparavant qu’une forêt noire. C’est ainsi que naquit en 1599 Freudenstadt en Forêt Noire – sur une terre ingrate et moussue, comme le remarque en expert Schickhardt, et à l’encontre de son avis exprès et compétent. Aujourd’hui, Schickhardt ne s’étonnerait pas seulement de la curieuse tour des années soixante-dix dressée isolément à l’entrée de la ville.
Heinrich Schickhardt, fils d’un menuisier d’Herrenberg, ingénieur, autodidacte et plus important architecte de la Renaissance dans le sud-ouest de l’Allemagne est resté présent jusqu’à nos jours par ses bâtiments. On peut découvrir Schickhardt en toutes lettres, au fil des 21 stations de l’Itinéraire Culturel européen qui conduit de Stuttgart et Leonberg jusqu’à l’Alsace et au pays de Montbéliard en passant par Metzingen et Tübingen.
Schickhardt remit sur pied des colonies ravagées par des  incendies dévastateurs, esquissa, planifia, acheva et rénova des ponts et des tours, des églises et des maisons bourgeoises, fit édifier et remanier quelque 50 châteaux, voyagea en Italie, en revint plein d’inspiration et conçut de grands jardins à l’italienne.
Lorsque la Guerre de Trente Ans atteignit le Wurtemberg, il établit, à 74 ans, un répertoire de ses créations. Son « Inventarium » est conservé sous forme d’original : c’est un volume contenant plus de 1500 esquisses et dessins, des descriptions et commentaires détaillés. Ce livre est aujourd’hui un document unique, d’intérêt européen, un extraordinaire abrégé des événements politiques des XVIe et XVIIe siècles. Il donne un aperçu de la culture et de l’art de la Renaissance, des techniques, de la géographie historique et de la littérature allemande.
Le gros volume publié par la société Heinrich-Schickhardt, édité et publié chez G. Braun-Verlag, contient en 664 pages l’essence de l’original. Tous les plans et dessins de Schickhardt sont reproduits sous forme de fac-similés, tous ses textes sont transcrits, traduits en allemand et en français et commentés. Un riche glossaire, un index des noms de lieux et de personnes facilitent l’accès au texte et rendent ainsi l’inventaire exploitable pour la recherche. De nombreux dessins encore inédits, issus des archives, accroissent la collection.
Le livre est une découverte, il vient mettre un terme au sommeil séculaire du volume original conservé à Landesbibliothek du Wurtemberg et rend hommage à l’architecte régional
Schickhardt, reconnaissant en lui un ingénieur, un artiste créateur et pragmatique qui a fait date, bien au-delà du Wurtemberg.

Le livre sera présenté le vendredi 6 décembre 2013, à 20h15, salle municipale, rue des sports, à Horbourg-Wihr. Une autre date de présentation à la Landesbibliothek de Stuttgart est prévue au début du mois d’avril 2014.

Informations complémentaires :
http://www.heinrich-schickhardt-kulturstrasse.de/
http://gbraun-buchverlag.de/de/wuerttemberg/neuerscheinungen/heinrich-schickhardt,486891449.htm

Ottmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanisme

 

Nous relayons volontiers l’information relative à l’ouverture de l’exposition

« Ottmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanisme »  

dans le cadre du projet INTERREG IV Rhin supérieur « Patrimoine Humaniste du Rhin Supérieur », à la MISHA, 5 allée du Général Rouvillois, à Strasbourg.

L’exposition se tient du 4 novembre au 19 décembre 2013.

Information complète sur les différentes manifestations associées sur le site de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.